'Aqîda

L’Unicité d’Allah

En vérité, Allah est Unique et n’a ni associe, ni semblable. Le Saint Coran signale cela en ces termes :

{Dis : “Il est Allah, Unique. Allah, Le Seul à être implore pour ce que nous désirons. Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendre non plus. Et nul n’est égal à Lui”} 

(Al-Ikhlas)

{Et votre Divinité (Allah que vous adorez) est une divinité unique. Pas de divinité d part lui, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.}

(Al-Baqara: 163)

La parfaite création et l’harmonie de cet univers sont des preuves évidentes de l’unicité du créateur qui en dispose comme bon Lui semble. Si cet univers avait été créé ou s’il était géré par une multitude Seigneurs, l’harmonie n’y aurait pas été de mise et un désordre total s’y serait implanté. Allah, Exalte soit-Il, dit à ce sujet :

{S’il y avait dans le ciel et la terre des divinités autres qu’Allah, tous deux seraient certes dans le désordre. Gloire, donc à Allah, Seigneur du Trône; Il est au-dessus de ce qu’ils Lui attribuent!}

(Al-Anbiya’ : 22)

{Allah ne S’est point attribue d’enfant et il n’existe point de divinité avec Lui; sinon, chaque divinité s’en irait avec ce qu’elle a créés et certaines seraient supérieures aux autres. (Gloire et pureté) à Allah! Il est Supérieur a tout ce qu’ils décrivent}

(Al-Mo’minoune : 91)

Il est, exalte soit-Il, l’Unique Souverain de sa Création, Seigneur des Cieux et de la Terre et de leurs habitants.

II a créé toute chose avec juste mesure, et a attribué à chacune sa nature et les guida par suite.

Aucune de Ses créatures ne saurait se prévaloir d’être le créateur ou le pourvoyeur d’un seul atome. Le Saint Coran dit à ce propos :

{Cela ne leur convient pas; et ils n’auraient pu le faire.}

(Ach-Cho ara’ : 21 1)

Par ailleurs, Allah est le Seul Maitre digne d’être adore. Nul ne doit craindre ou espérer des bienfaits que de Lui.

Toute soumission doit être exclusivement vouée a Lui et nul ne doit s’humilier que devant Lui. Tous les humains sont les égaux serviteurs d’Allah. Quiconque déifie ou voue un culte a une créature d’Allah, aura enfreint les limites qui lui ont été assignées et se serait ignoblement rabaisse.

Bien que l’Islam s’adresse à toute I’ humanité, il adresse un message particulier aux gens du livre (chrétiens et juifs) dont la teneure est :

{Dis: O gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous; que nous n’adorions qu‘Allah, sans tien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d’Allah}

(Al-Imran : 64)

Dans ce même ordre d’idée, le Coran qualifie le Prophète Mohammad (prière et salut sur lui) en ce terme :

{Mohammad n’est qu’un messager – des messagers avant lui sont passes}

(Al-Imran : 144)

Le Prophète lui-même (prière et salut sur lui), se présentait toujours en tant que «Serviteur et Messager d’Allah»

Selon les enseignements de l’Islam, les Prophètes ne sont que des hommes qui furent élus par Allah afin de transmettre le message de la nécessite de Son adoration a Ses créatures.

Vu ces réalités tangibles, la devise du dogme islamique fut cette phrase évocatrice : « Il n’y a de Dieu qu’Allah ».

Cette devise suscita une révolution contre les tyrans de l’ère de l’ignorance préislamique et contre les multiples idoles qui y étaient adores.

Cette devise : « II n’y a de Dieu qu’Allah », fut une déclaration universelle qui appelait a l’affranchissement de l’être humain du joug de tous ses semblables et des phénomènes naturels.

Ce leitmotiv des musulmans, qui est très loin des élucubrations des philosophes, annonça l’avènement du nouveau système d’Allah, devant qui, tous les musulmans se prosternent.

Par ailleurs, cette prise de conscience, qui est de plus en plus notoire, suscita une renaissance qui transforma les sociétés préislamiques en de vertueuses sociétés exemptes de tout tribalisme et de tout régionalisme, car le musulman ne manifeste jamais son allégeance qu’a Allah.

Les leaders polythéistes de la Mecque comprirent parfaitement le contenu du message et s’attelèrent à le combattre et à obstruer son chemin.

Malheureusement pour l’humanité, il y a des gens qui se plaisent à se faire passer pour des dieux ou qui vouent un culte divin a d’autres créatures.

Par contre, ce dogme monothéiste islamique, amena les musulmans à comprendre la futilité de toutes ces divinités usurpées. Ce qui mit fin à leurs prosternations devant leurs semblables et consacra entre eux une réelle fraternité et une réelle dignité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close